Manon Quenneville

Sortant d’un BAC Économique et Social, Manon se lance dans le vaste monde du « secteur social ». L’histoire commence simplement en Licence de Sociologie, où elle découvre rapidement l’éducation populaire qui l’amène à sa petite sœur l’animation socioculturelle. Elle entre alors en IUT Carrières Sociales option Animation Sociale et Socioculturelle à Bordeaux.

En parallèle, elle continue de manière intensive son sport de prédilection : la Gymnastique Rythmique. Cela faisait 15 ans qu’elle pratiquait, et pour que la séparation soit moins douloureuse, depuis plusieurs années déjà elle prend des cours de danse, de cirque, de théâtre, de clown…

Il est devenu indispensable de lier tous ces mondes, comment ne pas faire autrement ?

La médiation culturelle est comme une évidence venue répondre à cette envie. C’est en deuxième année de DUT qu’elle se dirige dans cette branche afin de mélanger la pratique artistique et le travail social. Puis c’est à Toulouse en Licence Professionnelle Médiation Culturelle et Développement de Projet pour la Danse et le Cirque qu’elle concrétisera sa spécialisation et conclura ses études.

Cette formation a ouvert des portes inattendues, mettant de côté un instant ses premiers amours.

 

C’est en stage à l’Espace Catastrophe à Bruxelles qu’elle découvre pour la première fois le métier de chargée de diffusion, poste qu’elle occupe maintenant depuis 2 ans auprès du Collectif Orobanches.

Collectif Orobanches, Bordeaux, France - orobanchesrameuses@gmail.com  

© 2018  -   © graphisme Mathilde Prévost